La pandémie pousse les baby-boomers à augmenter leurs achats numériques.

ÊTES-VOUS PRÊTS À ACCEUILLIR LES BOOMERS EN LIGNE?

COMMENT S’ADAPTER À CETTE NOUVELLE CLIENTÈLE DE L’ACHAT NUMÉRIQUE?

Les baby-boomers sont les plus gros consommateurs de médias traditionnels comme la télévision, la radio, les magazines et les journaux. Bien qu’ils soient si traditionnels, 90% des baby-boomers ont un compte Facebook.

Âgés actuellement entre 56 et 74 ans, ils préfèrent se rendre dans une succursale pour effectuer des transactions ou du moins, avant la pandémie!

La proportion de cette génération qui disait magasiner en ligne est passée de 8% en février à 34% à la mi-mars. On estime d’ailleurs que 62% des baby-boomers feront un achat numérique d’ici la fin de l’année 2020!

Serez-vous en mesure de vous adapter à cette nouvelle clientèle de l’achat numérique?

L’un ne va pas sans l’autre

Que vous permettiez à vos clients de consommer vos produits en ligne depuis des années ou que vous vous soyez adapté au commerce numérique à la suite du confinement du printemps dernier, si vous devez retenir ne serait-ce qu’un seul conseil, c’est que votre offre sur le web ne sera jamais complète tant que vous ne mettrez pas en place une stratégie de marketing par courriel. Pourquoi?

Trois (3) raisons l’expliquent :

1. L’expérience client

Une fois l’achat fait, le client ne sort plus du magasin directement avec son item et une opinion sur le service qui a été offert. Il attend maintenant la livraison du produit, le travail n’est donc pas terminé. Vous devez garder une communication directe au minimum jusqu’à la livraison, surtout lorsque la clientèle visée en est encore à ses premiers achats en ligne.

2. De l'infolettre au panier d'achat

Que ce soit la télévision ou un catalogue, les médias qui ont longtemps été utilisés pour parler à ses clients potentiels étaient très limités. S’ils pouvaient planter une graine dans la tête du consommateur, celui-ci devait tout de même se déplacer au magasin ou consulter le site web de celui-ci. Les chiffres sur l’achat en ligne démontrent que cette dernière option n’est pas un automatisme chez beaucoup de boomers.

C’est là qu’entre en jeu le courriel, un média qui permet de présenter son offre comme n’importe quel autre, mais où un seul clic permet de se rendre à votre site web, ou même d’ajouter un item dans son panier.

 

3. Le potentiel énorme de fidélisation

Quoi de mieux pour bâtir une clientèle fidèle que de posséder une adresse courriel pour communiquer directement avec chacun? Alors que cela constitue déjà un bon départ, comprenez que chacune de ces adresses correspond à une personne distincte avec ses propres intérêts et habitudes d’achat. Construisez votre stratégie marketing en faisant attention à tous ces détails et vous serez officiellement gagnant au jeu du commerce en ligne.

Puisqu’il serait 6 à 10 fois plus dispendieux de trouver des nouveaux clients que de les maintenir (Caron, M. Eskalad Stratégie Marketing, 2020), il va de soi que la fidélisation doit être une des plus grandes priorités des entreprises. Mais, comment fidéliser une nouvelle clientèle qui vient à peine de passer au commerce en ligne et sur laquelle on ne sait encore rien? La réponse : utiliser la stratégie de la boucle de l’achat en ligne dans ses communications.

La boucle de l’achat en ligne

C’est le nom que nous avons donné à la stratégie de base d’envoi de courriels automatiques que toute entreprise qui cherche à fidéliser sa clientèle devrait adopter.

Elle est constituée de trois (3) étapes et est déclenchée après qu’un achat en ligne ait été effectué.

1. La confirmation d’achat

Programmé pour partir dès que la commande a été passé, il permet de confirmer au client que le tout s’est déroulé sans anicroche. Il est particulièrement efficace chez une clientèle qui débute dans le commerce en ligne. De plus, vous pouvez ajouter dans le courriel un rabais pour un prochain achat, une recommandation de produit similaire ou complémentaire ou un guide d’utilisation, c’est au choix et propre à chaque entreprise.

2. Le suivi de livraison

Faites un ou plusieurs envois pour tenir l’acheteur au courant du déroulement de la livraison de son colis. C’est tout simplement un envoi cordial sans lequel l’intérêt du destinataire à opter pour l’achat en ligne de vos produits pourrait se dissiper.

3. Gagner l'intérêt

Lorsque votre client vous a fourni son adresse courriel au moment de la commande, la loi canadienne anti-pourriel (LCAP) stipule qu’il vous a du même coup donné un consentement tacite pour recevoir vos courriels marketing pour les 24 prochains mois. C’est à ce moment que le marathon commence. Pendant les deux prochaines années, il fera partie de vos destinataires et chaque courriel qu’il recevra de votre part comprendra un message qui lui demandera s’il veut confirmer son intérêt.

Vous voudrez donc lui envoyer des infolettres, qu’ils soient marketing ou que ce soit des courriels automatisés, qui l’intéresseront, pour qu’il appuie sur ce bouton et que vous puissiez le compter comme un client auquel vous pourrez envoyer toutes vos nouvelles offres.

Une boucle sans fin pour remplir sa base de données de clients qualitatifs!

En bref, chaque fois qu’un client fait un achat en ligne, il va consulter ses courriels pour être tenu au courant du statut de sa commande. Et plus il consulte ses courriels, plus vous aurez la chance de le convaincre de confirmer son intérêt et plus vous pourrez lui proposer des offres qui se convertiront en achats.

C’est donc une roue qui ne cesse de tourner, mais qui gagne en rentabilité avec le temps, car vous pourrez faire passer vos communications au niveau supérieur en analysant les préférences de chaque client alors que vous connaîtrez mieux chacun d’entre eux à chaque jour qui passe.

PSSTT... CONSEIL POUR LES BOOMERS!

Parmi tous les baby-boomers qui sont passé du magasinage en personne au magasinage en ligne durant la pandémie, certains vont continuer à le faire parce qu’ils ont aimé l’expérience, mais d’autres vont certainement continuer à utiliser cette méthode pour une autre raison. Même la plupart des magasins ont maintenant rouverts leurs portes, il n’est plus aussi simple qu’avant de faire ses achats sur place et cela peut prendre plus de temps qu’auparavant.

Faites donc en sorte que le client qui cherche une manière simple et rapide d’acheter puisse le faire en consultant vos courriels marketing. Heureusement, le courriel est tout d’abord reconnu pour être simple et rapide, mais pour minimiser encore plus les risques de confusion, votre meilleur ami sera le bouton call-to-action. N’ayez pas peur d’utiliser plusieurs boutons se dirigeant vers l’endroit approprié sur votre site web et mettez-les en évidence, que ce soit avec un effet clignotant ou une couleur qui contraste avec les autres éléments visuels de votre courriel.

Vous éviterez ainsi que vos clients de traitent votre courriel comme une simple brochure avec laquelle ils ne peuvent interagir et qu’ils ne trouvent pas ce qu’ils recherchent en naviguant sur votre site web.

Jérémy Bergeron

Adjoint administratif

Vous souhaitez obtenir des conseils?

Jeune et dynamique, Jérémy connait les nouveaux média et le potentiel d’une campagne de marketing par courriel réussie.

Obtenez plus de détails sur L’EXPÉDITION D’INFOLETTRES AUX BABY-BOOMERS  en communiquant avec lui dès maintenant! Il sera en mesure de vous proposer des solutions novatrices et créatives pour vos campagne de marketing par courriel.

C : jbergeron@adnetis.com
T : 1-877-638-6584

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *