On vous donne la réponse immédiatement : de la personnalisation! Évidemment, les destinataires souhaitent voir leur prénom en entête, mais leurs attentes sont encore plus élevées en ce qui concerne un contenu dynamique axé sur la recommandation de produits en lien avec leurs achats antérieurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

En termes de stratégies de vente, le marketing par courriel est extrêmement durable. C'est-à-dire qu'il permet de tisser des liens relativement étroits avec sa clientèle. Bref, poursuivre la boucle de vente après l'achat.

C'est également l'une des formes de communication qui est la plus ciblée. Une étude réalisée en avril 2018 par Evergage et Researchscape International a démontré que le marketing par courriels était de loin le canal de communication le plus utilisé en terme de personnalisation par les spécialistes du marketing, cité par 71% des experts interrogés.

La raison : les destinataires choisissent et fournissent souvent des informations ou des préférences de sollicitations.

Pas étonnant qu'il soit le préféré des marketeurs. Mais malgré ces facteurs, l'art de la personnalisation demeure complexe. Pourquoi? Les consommateurs ont des exigences élevées en ce qui concerne le contenu des courriels reçus et malheureusement, les stratèges marketing ont de la difficulté à suivre ces exigences.

Selon un sondage réalisé en mai 2018 auprès de consommateurs par Fresh Relevance et YouGov, 35% des répondants ne croient pas qu'utiliser leur prénom dans un courriel soit important. Par conséquent, les 76% des spécialistes en marketing qui ont recours à l'affichage du prénom dans un courriel seront donc déçus d'apprendre que cette action ne suffit plus.

Bref, les destinataires s'attendent à ce que cet affichage soit d'usage courante en 2018 et cherchent un niveau plus élevé de personnalisation. Cette demande est tout à fait légitime, puisqu'après tout… ils ont signalés leurs préférences de sollicitations lors de l'abonnement à l'infolettre.

Alors, que veulent voir les consommateurs dans les courriels qu'ils reçoivent?

La réponse : des recommandations de produits basées sur des achats passés ou des articles consultés en ligne. C'est évident, puisque cette demande a été formulée par un quart des personnes interrogées (26%) qui stipule qu'il serait intéressant que les marketeurs reconnaissent l'achat d'un article à quelqu'un d'autre.

En contrepartie, environ un tiers des consommateurs ont déclaré qu'ils éviteraient de faire des achats chez des commerçants qui recommandaient des articles non pertinents (enquête Bazaarvoice : janvier 2018). Bref, il faut bien gérer les listes de courriels en lien avec les demandes des abonnés et ne pas s'empresser d'expédier des promotions par toutes les portes. Les attitudes à l'égard du marketing par courriel sont très différentes selon le type de produits et services promus. Par exemple, 32% des répondants au sondage de janvier, mentionnent qu'ils pourraient penser à deux fois si un détaillant de vêtements et d'accessoires recommandait des chapeaux lorsqu'ils étaient intéressés par les chaussures.

Seulement 25% des acheteurs numériques de cette enquête ont déclaré que les courriels suggérant des produits basés sur des achats passés étaient utiles. On comprend cette déclaration puisqu'ils ont déjà acheté le produit en question.

Alors, quel contenu devons-nous envoyer par courriel à nos destinataires?

Dans un premier temps, nous recommandons de bien gérer les listes d'adresses de courriel en fonction des intérêts des consommateurs. Ensuite, expédiez un contenu adapté aux achats passés sans nécessairement promouvoir le même produit.

Si vous êtes un détaillant de vêtements, prenez bien en note le sexe de votre clientèle. Évitez d'envoyer des promotions sur les robes aux hommes. Si votre client a acheté 3 cravates, faites la promotion de pantalons. Il a déjà 3 cravates. Bref, trouvez des méthodes automatisées d'expédition massives axées sur la vente réelle en magasin. Agissez comme le ferait votre meilleur vendeur, mais massivement à l'aide de la personnalisation.

Vous n'êtes pas seul !

Les récentes enquêtes nous témoignent de la difficulté de faire apparaître des recommandations pertinentes. Seuls 12% des spécialistes du marketing ont déclaré être "très" ou "extrêmement" satisfaits de leur niveau de personnalisation. Et 77% ont déclaré que la personnalisation devrait être une plus grande priorité dans leur entreprise, en hausse de 5,5% par rapport à 2017.

N'hésitez pas à faire appel à nos spécialistes du marketing par courriel. Une étude de vos besoins peut laisser place à la création de stratégies de communications personnalisées !

 

Source : Emarketers, traduction libre.

 

Pour plus d'information, contactez
François Dahlem
ADNETIS Email Marketing
fdahlem@adnetis.com
1-877-638-6584